Annonce

La prochaine rencontre du club Rouletabille aura lieu le samedi 7 Octobre à la Ludo-bibliothèque Emile-Bayard à partir de 19h00. Apéro-polar.

jeudi 23 mars 2017

Démons de Marc Laine

Maxime, 31 ans, est un jeune lieutenant exerçant ses sombres talents au sein de la police judiciaire avignonnaise. D'ordinaire, aucun malfaiteur n'échappe à son instinct de chasseur, mais cette fois-ci, il va être confronté à la pire des machines à tuer. Sa nouvelle équipière saura-t-elle le guider ? Parviendra-t-elle à le libérer de la noirceur de son passé si torturé ? La quête de Maxime le conduira inexorablement au plus profond des ténèbres qu'il combat.

Avis d'un membre du club Rouletabille (Michel W.) :

Polar coup de cœur (frissons assurés !!!), même si le mal est présent dans chaque nouvelle page.
Un jeune lieutenant bien écorché de la vie, mène une enquête sombre comme un puits sans fin.
Tout est bien ficelé, de l'origine du mal qui ronge Maxime, l'enquêteur, au dénouement de l'enquête qui n'est pas bâclé.

Note : 16/20


mercredi 22 mars 2017

Portrait de groupe avec parapluie de Viollette Cabessos

Marthe Bothorel, soixante-dix ans, s'est prise de passion sur le tard pour l'histoire de l'art : de musées en cours de dessin, l'autodidacte plonge dans un monde qui la fascine. Un dimanche, lors d'un concours de peintres amateurs, elle découvre le corps d'une femme assassinée selon un rituel aussi macabre que spectaculaire. Le premier d'une longue série... En compagnie de deux autres mamies aussi déjantées qu'elle et d'un policier mélomane, Marthe décide de démasquer le talentueux tueur ! Un polar original, érudit et cocasse, où l'auteur du Teinturier de la lune et de La Promesse de l'ange nous embarque dans une enquête échevelée sur les traces des grands peintres du XXe siècle, du Bateau-Lavoir de Montmartre à la Ruche de Montparnasse.

Avis d'un membre du club Rouletabille (Christian N.) :


(Ndr : les parties en blanc révèlent des points importants de l'intrigue. Pour les lire il suffit de les surligner. )

Le style : Ce livre se lit assez facilement car il est écrit simplement. Les énumérations des peintres et de leurs œuvres sont plutôt rébarbatives pour les lecteurs qui ne sont pas des passionnés par la peinture du début du XXème siècle.


Personnages et lieux : Le personnage principal est un obscur architecte qui est le petit fils d’un peintre contemporain de Picasso est d’autres artistes célèbres de la même époque. Trois copines excentriques de plus de soixante dix ans et un commissaire mélomane mais peu compétent comme enquêteur, viennent compléter le tableau.

L’intrigue : Une mamie peintre amateur découvre lors d’un concours de peinture une jeune fille tuée et intégrée dans la reproduction d’un tableau de Derain. D’autres meurtres suivent avec toujours comme point commun un cadavre intégré dans la reproduction d’un tableau de peintre célèbre. Le tueur est le petit fils d’un peintre de Montmartre ayant aidé ces artistes qui, une fois devenus riches et connus, le méprisèrent. Aussi pour le venger, il les tue artistiquement (croit-il) en reproduisant une de leur œuvre. Le commissaire ne trouve rien, c’est la mamie artiste, qui par hasard découvre, qui est le tueur. Le chien de la mamie la sauve du meurtrier et pousse celui-ci à se suicider.

Conclusion : Livre dont le coté polar n’est qu’un prétexte pour nous faire connaître la vie des peintres du début du XXème siècle à Montmartre et ensuite à Montparnasse. J’ai appris certaines choses sur la peinture mais j’ai trouvé l’enquête policière proche de zéro ce qui est désolant pour un livre classé dans le registre policier.

Note : 9/20

vendredi 3 mars 2017

Retiens ton souffle d'Holly Seddon

Cela fait quinze ans qu'Amy est dans le coma sur un lit d'hôpital. Adolescente, elle avait disparu plusieurs jours avant d'être retrouvée à l'article de la mort. Depuis, en dépit de ce que croient les médecins, Amy est consciente. Mais elle est prisonnière dans son propre corps, victime du locked in syndrom. Alex, une journaliste sur le déclin, décide d'enquêter sur cette affaire qui n'a jamais été élucidée. 
Elle réalise qu'elle a vécu dans la même ville qu'Amy, écouté les mêmes musiques, fréquenté les mêmes personnes... Que s'est-il passé quinze ans plus tôt ? Tout pousse à croire que la jeune fille avait une relation, mais avec qui ? Et pourquoi ses proches sont-ils murés dans un silence presque coupable ? Alors qu'Alex s'immerge dans le passé d'Amy, elle risque de devenir, à son tour, une victime...


Avis d'un membre du club Rouletabille ( Laurence G.) :

Alex est journaliste free lance : au cours de son enquête dans le milieu des malades plongés dans des comas profond , elle rencontre Amy, trentenaire frêle qui est clouée sur ce lit depuis 15 ans. 
Qu'est-il réellement arrivé à Amy, 15 ans plus tôt où elle a été retrouvée gravement blessée dans les bois ? Qui est ce mystérieux visiteur qui depuis des années vient la voir régulièrement ? Alex essaie de reconstituer la vie d'Amy au moment de son agression en retrouvant ses  proches.

Un roman très bien ficelé où l'auteur donne la part belle aux personnages : un chapitre = un personnage + un événement. Jusqu'à l'avant dernier chapitre on ne sait pas qui a agressé Amy et nous somme mêmes surpris .
Un bon thriller , sans sang ni diable.

Note : 15/20

La rage de Sygmunt Miloszewski

Le procureur Teodore Szacki n'est pas au mieux de sa forme depuis qu'il a quitté Varsovie. Il se sent en perpétuel décalage, tant dans sa vie de couple que dans ses relations avec sa fille adolescente. 
Est-ce pour cela qu'un jour, il ne prend pas l'exacte mesure d'une plainte pour violences conjugales ? Avec des conséquences effroyables pour l'épouse battue... 
Ou bien est-il perturbé par une étrange enquête pour meurtre dont il a hérité, portant sur un squelette dont les os appartiendraient à plusieurs victimes ?
Teodore Szacki va vite se rendre compte que les deux affaires pourraient être liées. La piste d'un insaisissable redresseur de torts se dessine ; quelqu'un oeuvre dans l'ombre, visiblement déterminé à rendre la justice pour pallier l'incurie des services de police.

Avis d'un membre du club Rouletabille (Christian N.) :

(Ndr : les parties en blanc révèlent des points importants de l'intrigue. Pour les lire il suffit de les surligner. )

Livre passionnant surtout de par son coté psychologique.

Le style : Il est très fluide, ce polar se lit donc facilement. Les descriptions sont précises, pas ennuyeuses mais nécessaires à la compréhension du récit. L’auteur inclus des traits d’humour et des petites moqueries sur la Pologne et les polonais, sans aucune méchanceté. Cela ne nuit absolument pas à la fluidité du récit.

Personnages et lieux : Le personnage principal est un procureur de province qui travaille avec un adjoint et un inspecteur de police. Sa fille aussi est impliquée directement. L’action se passe dans la région polonaise de Varmie –Mazurie, plus précisément à Olsztyn sa capitale.

L’intrigue : Suite à la découverte d’un squelette entier et complet mais qui se révèle être composé d’ossements de sept personnes différentes, le procureur Téodore Szacki est entrainé dans une enquête sur les violences domestiques. Après différentes péripéties il tombe dans le piège d’un groupe de personnes qui veulent l’intégrer, afin de combattre ce fléau par la loi du talion. Pour cela sa fille sert d’appât pour lui faire commettre un meurtre. Pour faire pression sur lui et l’obliger à coopérer, son adjoint le chef des justiciers lui tend un piège. Il refuse de coopérer et tend à son tour un piège à son adjoint. Celui-ci l’évite et lprocureur finit avec les menottes.

Conclusion : Excellent livre qui est d’une lecture facile, sans course poursuite ni fusillade mais dont le coté psychologique est très intéressant ce qui nous change de la plupart des polars. La fin est particulièrement originale, où le héros finit comme coupable alors qu’il est de totale bonne foi.

Note : 16/20