Annonce

La prochaine rencontre du club Rouletabille aura lieu le samedi 7 Octobre à la Ludo-bibliothèque Emile-Bayard à partir de 19h00. Apéro-polar.

mardi 9 mai 2017

The pope de Brian Yuzna

A Pacifica, en Californie, la paroisse catholique de San Simone est frappée par une terrible série de meurtres. En l'espace de quelques jours, certains prêtres subissent une mort diabolique après avoir croisé la route d'un mystérieux serial killer au visage masqué et travesti en Pape. Alors que la panique fait rage, les détectives Stittwell et Hitchman tentent de rassembler les pièces du puzzle, mais l'omerta de Monseigneur Martinez, à la tête de la paroisse, complique l'enquête. 
L'arrivée de Père Argus, envoyé par le Vatican, gonfle les rangs des curieux cherchant à démasquer l'assassin, bien que ses motivations semblent diverger de celles de la police... Qui est ce fameux "Pape" ? Vous connaîtrez bientôt son identité et son mobile, mais pour découvrir son destin ultime, il vous faudra attendre d'avoir parcouru intégralement les sentiers et les revirements de situations inattendus de cette histoire, entre passé et présent, désir de vengeance et besoin de rédemption, folie humaine et justice divine. 
Mais restez sur vos gardes, car d'autres mourront de la main du "Pape" avant qu'une vérité inimaginable ne vienne révéler cette obscure énigme...


Avis d'un membre du club Rouletabille (Christian N.) :

« The pope » est l’œuvre d’un réalisateur de film d’horreur, écrit d’après un scénario et non le contraire. Ce qui pourrait être un bon film pour les amateurs du genre au cinéma se révèle être un navet intégral comme livre. 
Le texte est d’une grande pauvreté littéraire, aucune histoire si ce n’est beaucoup de sang répandu et qui plus est nous connaissons le coupable dès le début. De plus une critique des tares de l’église catholique tellement caricaturale que cela en devient grotesque.

En résumé Monsieur YUZNA peut continuer de réaliser des films mais surtout il doit arrêter l’écriture.

Note : 7/20